top of page

Ça passera

Ça passera

Les coups de mous comme les plus durs

Nos gros chagrins et nos blessures

Le bruit du train le dimanche soir

Tes yeux mouillés par le cafard


Ça passera

Nos coups de sang pour des retards

Le goût amer du café froid

Nos pas pressés, nos grandes questions

Le trac de ta présentation

Ça passera tu sais

Au fond y’a rien à redouter

Tu sais ça passera

Ces choses-là ne restent pas

Ça passera

Tes certitudes, comme les miennes

Tes cheveux blonds, mes seins qui tiennent

Nos engueulades sur des détails

Tes pectoraux, mon tour de taille

Ça passera

Nos baisers volés sous le fard

Le désir fou dans nos regards

De voix, de rire, tous nos éclats

Et ceux des diamants à mes doigts

Ça passera tu sais

Même quand on rêve d’éternité

Tu sais ça passera

Ces choses-là ne restent pas

Ça passera

Ta belle voiture et ton cigare

Mes talons hauts, tous ces regards

La flat TV, le canapé

Même ma phobie de tout ranger

Ça passera

Tes soirées VIP, tes beaux smokings

Ces faux-amis qui te sourient

Ta collection d’Art et de montres

Tes followers qui likent en nombre

Ça passera tu sais

C’est pas la peine d’en rajouter

Tu sais ça passera

Ces choses-là ne restent pas

Ça passera

Ça passera comme c’est venu

Tout partira, sans qu’t’aies rien vu

Ne restera que l’essentiel

Nos âmes seules face au miroir

Ne resteront que nos regards

Et puis toujours le coeur qui bat

Ça passera tu sais

C’est pas la peine de t’inquiéter

Tu sais ça passera

Y’a que l’amour qui s'en va pas


Lucie Lith, 2022


Photo de Aron Visuals sur Unsplash

10 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentários


bottom of page