top of page

Passer à côté

Un soir imprégné de confidences

Elle vint soudain briser le silence

Quand ses mots dégoulinants de sens

Dégagèrent une étrange puissance

Sa voix pénétrée de sentiments

Enveloppa la nuit lentement

Son regard vissé sur le volant

Trahit l’ampleur de son égarement

Si tu savais

Comme je regrette ce que je n’ai pas fait

D’avoir laissé

Défiler ma vie sans la regarder

J’ai tant marché

Accablée du poids de mes préjugés

Je n’ai cessé

De chercher le bonheur qu’il me fallait

Et finalement

Je suis passée à côté


Si tu savais…

J’ai essayé

En m’échappant de combler le retard

Persuadée

De pouvoir trouver mieux, ne faire qu’y croire

Et à présent

Désormais, il est trop tard


A toujours croire que le meilleur est à venir

Ne profiter de rien, au final se détruire


Je t’en supplie

Ne commets pas les mêmes idioties

Et je t’en prie

Ne passe pas à côté de ta vie

D’une douce inflexion modérée

Son aveu monta pour me toucher

Quand sa pudeur soudain envolée

Laissa filtrer ses profonds regrets

Elle dit ne pas avoir regardé

Pas su voir tout ce qui l’entourait

Confessa ne pas s’être arrêtée

Et avoir toujours abandonné


Si j’avais su

Laisser une chance à ces inconnus

Si j’avais lu

Quelques secondes dans leurs regards émus

J’aurais su faire

La part des choses et les choix qu’il fallait

Au lieu de taire

Enterrer le bonheur qui s’annonçait

Car au final

Je suis passée à côté


Si j’avais su…

J’aurais compris

Qu’il faut savoir cesser de réfléchir

Car dans la vie

En arrière on ne peut pas revenir

Je t’en supplie

Ne commets pas mes erreurs


A se persuader d’avancer mais attendre

Convaincu de tout consommer mais ne rien prendre


Je t’en supplie

Ne loupe pas le virage

On n’a qu’une vie

Ne rature pas les pages

Car un beau jour

Tu te retrouveras comme moi éreintée

Fatiguée, te retourneras pour regretter

D’être passée à côté

De ta vie sans regarder


Lucie Lith, 2002


Photo de Alexander Grey sur Unsplash

1 vue

Posts similaires

Voir tout
bottom of page