top of page

Ni remords ni regrets

Qu’importe ce qui est envolé

Terminé

Qu’importe espérer rattraper

Le passé

Quand les souvenirs défilent en haut

Et qu’ils s’alignent sur le tableau

Il faut y lire une œuvre d’art

Achevée


Pourquoi vouloir en rajouter

S’entêter

Se répéter qu’on a loupé

La moitié

Le vide essayer de combler

Comme si la nature l’exigeait

Alors qu’il est déjà trop tard

C’est bâché


Il vaut mieux devant regarder

Ne pas dire « j’aurais dû écrire »

Vouloir gommer c’est encore pire

Oh non ! Ni remords ni regrets


Y’en a qui trouvent toujours un mot

Mal écrit

Un paragraphe une ligne de trop

Dans leur vie

Y’en a qui ne font qu’éplucher

Les pages pour se lamenter

Si seulement j’avais fait ci

Pas fait ça


J’aime pas les gens désabusés

Ceux qui disent « j’aurais dû écrire »

Qui veulent gommer c’est encore pire

Oh non ! Ni remords ni regrets


Moi si je pouvais revenir

En arrière

Faire demi-tour et parcourir

Mon hier

J’en profiterais pour recopier

Et sûrement pas pour modifier

Mes choix, mes chagrins, mes conneries

Mes émois


Il faut savoir tout assumer

Relire ce qu’on a pu écrire

Se dire que ç’aurait pu être pire

Au fond que l’on ne s’est pas trompé

Il vaut mieux devant regarder

Ne pas dire « j’aurais dû écrire »

Vouloir gommer c’est encore pire

Oh non ! Surtout… Ni remords ni regrets


Lucie Lith, 2003


Photo de Madison Oren sur Unsplash

5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page